NETTOYAGE CARBURATEUR PAR Tic Toc

Avant

photo1.jpg
Après
photo24N.jpg
Avant
photo3.jpg


Après

photo23N.jpg

La recette est simple et aussi efficace, voir plus, qu'un nettoyage aux ultra-sons (qui peux laisser des conduits bouchés).

Acheter une bouteille de bonne taille de jus de citron concentré (genre "pulco") par caburateur…de la soude ménagère en paillettes, du bon liquide vaisselle, procurez-vous quelques décilitres d'eau, et une vieille casserolle.
Le Jus de citron ne doit pas avoir de "pulpe", le filtrer si c'est le cas.

Préparation du carbu :

Enlever les joints en caoutchouc, les filtres, les tubes en caoutchouc, membranes.. laver délicatement et séparément à l'eau tiède tout ceci sauf la membrane des carburateurs à dépression qu'il faut juste huiler avec de l'huile moteur (et uniquement de l'huile moteur, aucun produit sur ces membranes !!).

Si la membrane est sale huiler, puis essuyer doucement, puis re huiler.. etc..

Note : à moins d'en avoir de nouveaux, il ne faut pas s'acharner à vouloir sortir un joint si il n'en à pas envie.. Vous risquez de le blesser et c'est donc moins grave qu'il fasse trempette avec le reste.

Démonter les gicleurs, enlever le pointeau et les flotteurs. je ne lave jamais un pointeau, tout au plus je l'essuie avec un linge fin et propre (et de l'huile moteur là aussi) et note le sens dans lequel je l'ai trouvé. Si le métal que bouchais le pointeau à une forme, celui-ci l'aura pris aussi; en le remontant dans le même sens on évite des fuites futures.
Je ne lave pas non plus les flotteurs, aux max, très délicatement, je les frottes avec une éponge vaisselle sèche ou à peine humidifiée avec de l'eau claire.

Mélanger le jus de citron et l'eau dans le récipent, faire chauffer.

photo18N.jpg

Quand le bain est tiède (mais pas encore trop chaud) faire tremper le carburateur les gicleurs, les vis, .en bref tout ce qui est en métal.

Remuez (retourner) de temps en temps pour éviter les grumaux et que le carburateur ne soit traité que sur une seule face.

Amener jusqu'a ébullition. Pour les cas vraiment oxydés, je laisse même bouillir un moment.

Sortir le carbu et rincer avec du produit vaissele (le plus dégraissant possible) dans lequel on aura fait diluer environs 1/6 du volume de paillettes de soude ménagère préalablement mélangées avec de l'eau chaude (jusqu'a saturation de l'eau chaude).

photo19N.jpg

Se servir de veille brosse à dents, de chiffons, Scotche Brite, enfin tout ce qui gratte sans rayer dès la sortie du bain. Ne pas lésiner sur la quantité du liquide vaisselle pailleté car le produit doit lui aussi aller partout !

photo20N.jpg

Sortir les gicleurs, brossez avec la brosse à dent et souffler pour vérifier à contre-jour d'une lumière si tous les trous sont débouchés (il y en à de minuscules sur les cotés du gicleurs principal). Un coup de souflette d'air comprimé peut aider.

Rincer abondamment tout ce petit monde.

Remonter. C'est finit !

Le pourquoi des paillettes de soude : Le Jus de citron est très acide, pour stopper l'attaque de cet acide sur le métal tendre du carburateut, on neutralise avec de la soude qui à un Ph inverse du jus de citron..

Pour les Gicleurs et tubulures laiton récalcitrantes : faire chauffer au chalumeau un bon coup, puis recommencer le lavage au citron+liquide vaisselle avec soude.
Laisser refoidir tranquilement si vous vous servez du chalumeau hein.. pas de choc thermique, le métal reprendra de lui même ses dimmensions d'origine et la crasse sera en cendre ou, pour le moins, carbonisée ! Ne pas faire fondre non plus…

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License