RESTAURATION CARBURATEUR PAR YVAN

YVAN
Jacques2A, Al1, Geo, TicToc

Voilà, j'ai décidé de prendre le carbu par les cornes.
Depuis toujours ma mob, qui marche très bien par ailleurs, plafonne à 120 km/h à fond de ballon. Elle prend tous ses tours sur les 4 premiers rapports et pas en 5ème malgré un pignon de 14 à l'avant.
DONC j'ai décidé de m'occuper de ça, et de commencer par le carbu.
Je propose de faire un roman feuilleton dans lequel au fur et à mesure des étapes je posterai des photos du démontage et des différentes pièces que je trouverai à l'intérieur.
Nettoyage en règle avec la méthode Tic-Toc (j'ai fait le plein de Pulco et de soude), analyse de l'état des différentes pièces, réglages, et si j'arrive à tout remonter on verra le résultat des courses.
Tout ça n'apprendra rien aux experts de la SRX qu'on trouve sur le forum, mais pourra peut-être intéresser les "deux mains gauches" dont je fais patie.
Là où la cellule des Experts (z'avez noté le E?) pourra jouer son rôle c'est en apportant ses réflexions sur la méthode et son diagnostic sur le bouzin.
Je vais aller à mon rythme, c'est à dire que je vais faire ça à temps perdu, je préfère annoncer la couleur tout de suite, ça sera pas fini demain…
ça roule?
Première étape ce soir: le carbu est sur l'établi.
Deux points positifs (ça démarre bien cette affaire!)
-1 j'ai réussi à faire une place sur l'établi.
-2 j'ai rien cassé.

photo1.jpg
photo2.jpg
photo3.jpg
photo4.jpg
photo5.jpg
photo6.jpg

Pourvu que je le revoie comme ça (entier)un jour!

Prochaine étape demain: vérification du niveau de cuve avec un tube transparent.

Une remarque: un des deux corps est bien plus foncé que l'autre. Normal, pas normal?

pour en avoir fait y'a pas longtemps je note déjà des vis hexacaves pas inox ( rouillées ) sur le corps de dépression , pas d'origine ça

et les vis de cuve kif-kif rouille

Et compte tenu des deux mains gauches ( un expert parle !! ) quand tu vas séparer les 2 corps dudit carbu, les 4 vis cruciformes de rampe vont foirer ( 99% ) donc prévoir du remplacement par des vis inox hexacave

photo7.jpg

mesurage du niveau de cuve avec un tuyau transparent:
pas bon, le niveau est au raz de la cuve, dixit manuel d'atelier : de 6,5 à 7,5 sous le plan de joint de la partie supérieure (corps de carbu)

j'ai dépouillé le carbu de ses tites durites caoutchouc et j'ai préparé le démontage prévu demain si tout va bien.

J'ai débloqué toutes les vis. Al1 m'avait prévenu qu'il serait difficile de dévisser celles qui servent à relier les deux corps: merci du toyau!
Outch! ça c'est du blocage. Pour éviter les conéquences des vibrations, probablement.
Après re-pulvérisage de WD40, j'y suis allé au tournevis plat à gros manche (pas moi, le tournevis)

Faut muler comme un malade, et ça vient. Comme j'avais prévu le coup j'ai préféré (et je recommande de faire comme ça) débloquer toutes les vis avant de déposer la cuve, pour éviter d'abimer l'intérieur sur un coup de "ripage".
Penser à acheter du Loctite extra fort pour le remontage.
J'ai sorti la vis de richesse, le joint n'a pas l'air joli-joli…

photo8.jpg

Ce soir démontage de tout ce que j'ai pu. Il ya des choses auquelles j'ai préféré ne pas toucher de peur de les casser, des pièces serties ou d'autres qui présentent un risque (comme par exemple une pièce en laiton qui est vissée au dessus du gicleur et qui est très fragile).

ça donne ça:

photo9.jpg
photo10.jpg

Glups! J'ai eu la gorge serrée à un moment, je me demandais si j'étais pas en train de faire la grosse bétise. En fait 120km/h c'est largement suffisant, pourquoi chercher à s'embêter?

Le plus dur reste à faire: arriver à remonter tout ça et que ça démarre, bien sûr, mais surtout diagnostiquer ce qui ne va pas, et ça c'est une autre paire de manches (de manches gauches, pour ceux qui suivent).
Pourquoi un des deux corps et son boisseau sont ils tout noirs? (couple mixte?)
Où se trouve le "tamis" dont parle Geo qui sert à filtrer l'essence dans le carbu et qu'il faut déboucher? (déboucher le petit tamis de Geo? )

En attendant les réponses à ces questions métaphysiques, quelques photos d'art qui permettront de remettre au moins quelques pièces à leur place. J'espère également obtenir vos commentaires et avis sur l'état des lieux:

photo11.jpg

Bien noir ce boisseau, et un peu rayé…
Les deux aiguilles des boisseaux ont 5 crans, avec le clip placé sur celui du millieu. C'est bon?
Comment est-ce qu'on démonte ls puits d'aiguille? Est-ce que c'est nécessaire pour décrasser le carbu?

photo12.jpg

La commande desmodromique du boisseau du carbu primaire. C'est beau, non?

photo13.jpg
photo14.jpg

La membrane de la capsule à dépression est en bon état, mais cette vis laisse à penser que le truc a déja été démonté. Pourquoi faire? J'ai l'impression que ce qu'il y a dessous est emmenché en force. J'ai remis la vis en place, je ne démonterai pas cette partie.

La membrane du deuxième corps n'est pas abimée, mais elle fait une vilaine tête.
Quand je l'ai vérifiée il y a 1 ou 2 ans elle était bien plus jolie, moins "sale".

photo15.jpg

Voilà, si tout vous semble OK demain soir ou samedi je fais la soupe de carbu. et je remonte le total. Du moins j'essaye.
Le tamis est sous l'arrivée d'essence, la désemboiter.
Nettoie l'intérieur des puits d'aiguille le 95sp laisse un dépôt jaunâtre.

photo16.jpg
photo17.jpg

Voici donc le petit tamis dont Geo nous parle souvent (comique de répétition).

Un peu sale, mais pas trop bouché.(pas de commentaires svp)
Le problème de manque de puissance à haut régime ne semble donc pas venir de là.

OK, mais d'où ça vient?
Tout est démonté et tout parait normal à mon oeil de néophyte.
Il y a bien une marque d'usure sur le côté de l'aiguille du carbu secondaire, mais à part ça je n'ai tien remarqué de spécial.

Aujourd'hui je vais faire chauffer la soupe au citron.
Pas tout de suite, il faut d'abord que j'aille négocier avec la Direction pour obtenir le droit de mettre à cuire un carbu sur la gazinière et d'empuantir la maison.
Il y a comme ça des choses pourtant simples qu'il faut expliquer longtemps aux femmes pour qu'elles les acceptent.
Ou pas…

photo18N.jpg

Voilà la popotte.
1/2 bouteille de Pulco (filtré pour enlever la pulpe) et de l'eau, pas de sel, pas de persil, et chauffe Marcel.
C'est une recette typiquement estivale:
Porte-fenêtre de la cuisine ouverte en grand ainsi que la porte d'entrée de la maison, pour faire courant-d'air. ça dégage une odeur "particulière", genre machine-outil, huile de coupe.
Je n'irai pas jusqu'à dire que ça pue, y'en a qui s'en sont chargé…

Après 10 minutes d'ébullition, je sors la pièce.

photo19N.jpg

Pas mal, hein?
J'emmène ça à l'évier, et je frotte à la brosse à dents et au pinceau avec le mélange préconisé par TicToc: 5 volumes de Palmolive et 1 volume d'eau saturée de soude caustique.
ça donne une consistance de colle à tapisserie (je dis ça pour les éventuels bricoleurs qui échoueraient sur ce post).

photo20N.jpg

En frottant la crasse s'en va assez facilement.

Et voilà le résultat après gros rinçage sous le robinet, séchage et passage à la soufflette:

photo21N.jpg
photo22N.jpg

C'est mieux qu'un neuf! Merci pour le toyau Tictoc!
Bon, je vous fais grâce des autres pièces, tout est redevenu nickel.
Sauf le boisseau du corps primaire dont je me suis aperçu que si il est noir c'est parce qu'il a un traitement de surface, qui d'ailleurs s'en va un peu.

Point important: la soufflette est indispensable (à mon humble avis) pour dégommer tout ce qui peut trainer dans les petits conduits du carbu.

Voilà, le plus facile est fait. Maintenant il faut remonter tout ça …
Alors là, j'suis sur le cul ! !
Certain préconisait d'acheter des machines à ultra son, et voilà qu'une casserole et quelques ingrédients que tout le monde a, et le résultat est tip top. Well done Yvan…
J'ai déjà pratiqué US + Fréon : top nickel du nettoyage => décoller les saloperies.
Mais il faut reconnaître que cela sortait moins brillant qu'avec cette petite attaque par acide.
Au lieu du pulco on pourrait prendre soit du vinaigre blanc, soit de l'acide chlorhydrique mais là : dilué.
De toutes façons, l'attaque à chaud accèlère le processus.

J'ai préféré le citron au vinaigre blanc à cause de l'odeur.
Le vinaigre blanc chaud ça doit être terrible.

C'est pas tout ça j'ai attaqué le remontage ce matin à la fraiche et au calme (conseil : faut pas faire ça quand t'as du monde dans les pattes, Madame qui veut t'emmener choisir des rideaux, le voisin qui n'arrive pas à démarrer sa tondeuse-que-ça-peut-pas attendre, etc.)

Je m'en suis plutôt bien sorti, sauf qu'il me manque le joint du gicleur du 1er corps. J'ai monté celui de la vis de vidange de cuve (pas indispensable à mon avis) mais il est craquelé, j'ai peur que ça ne tienne pas et que je doive le changer à très court terme.
J'ai récupépé des petits joints toriques chez un pote à midi, je teste si ils résistent à l'essence et je remplace. Ou alors j'attends demain et je vais acheter un joint neuf chez le marchand. ça veut dire pas tester la bécane avant mardi soir.
Dilemme.
Lemme. Je vais prendre un caf et réfléchir à tout ça.

photo23N.jpg
photo24N.jpg

Et voilà l'travail! C'est beau, hein?

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License